ACTUALITELIFESTYLE

De Dubaï à la prison : L’influenceuse Française, Poupette Kenza incarcérée pour tentative d’extorsion en bande organisée

De Dubaï à la prison : L'influenceuse Française, Poupette Kenza incarcérée pour tentative d'extorsion en bande organisée
De Dubaï à la prison : L'influenceuse Française, Poupette Kenza incarcérée pour tentative d'extorsion en bande organisée

L’influenceuse Poupette Kenza, célèbre sur les réseaux sociaux Snapchat et Instagram, est également bien connue de la justice française. Après avoir été condamnée l’an dernier pour une pratique commerciale trompeuse, la Rouennaise se retrouve maintenant impliquée dans une affaire grave de tentative d’extorsion.

Kenza Benchrif a été placée en garde à vue puis incarcérée le 7 juillet 2024 pour tentative d’extorsion en bande organisée et association de malfaiteurs. Elle a été interpellée par la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI) de Rouen et par les enquêteurs de la Division de la Criminalité Organisée et Spécialisée (DCOS).

Depuis le 23 février, le parquet de Rouen suit cette affaire. Une enquête a été ouverte après la plainte de deux personnes affirmant avoir été victimes de tentative d’extorsion ce jour-là. Selon le parquet, ce couple a été surveillé physiquement, une caméra a été installée devant leur domicile, une balise GPS placée sur leur véhicule, et ils ont été physiquement menacés par un individu réclamant 200 000 euros.

Cet individu a été rapidement identifié et arrêté lors du rendez-vous pour la remise de la somme, en possession d’une grenade, précise le parquet de Rouen. Il a déclaré vouloir régler « un contentieux financier » impliquant ce couple et une influenceuse résidant à Dubaï. Une information judiciaire a été ouverte, et l’homme a été mis en examen pour tentative d’extorsion en bande organisée, détention d’explosif, et association de malfaiteurs, puis placé en détention provisoire.

L’enquête a révélé « l’implication de Kenza Benchrif » comme donneuse d’ordre, selon Frédéric Teillet, le procureur de la République de Rouen. Elle a été interpellée dans l’agglomération rouennaise le 4 juillet, à son retour en France depuis Dubaï, puis présentée au Palais de justice de Rouen le 7 juillet. Elle a été mise en examen et incarcérée pour tentative d’extorsion en bande organisée et association de malfaiteurs. Elle restera en détention jusqu’au 11 juillet, date prévue pour un débat sur son placement en détention provisoire.

Le parquet de Rouen a également demandé que Poupette Kenza soit entendue dans le cadre de la procédure sur les pratiques commerciales trompeuses. Elle n’a pas souhaité répondre aux questions.

Heureux de vous accueillir dans notre cercle d'abonnés

Shares:

A Découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *